Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (29)


Chatbox
Vous devez être identifié pour poster des commentaires sur ce site. Veuillez vous identifier ou vous inscrire si vous n'êtes pas enregistré.



aihla
18 juin : 08:26
Pluie de Saint-Léonce,
Pour trente jours s'annonce


aihla
17 juin : 08:06
Soleil à la Saint-Hervé,
Fait présager d'un bel été


aihla
16 juin : 10:26
Pluie de Saint-Aurélien,
Bel avoine et mauvais foin


aihla
15 juin : 11:04
Pluie de Saint-Guy,
C'est tout l'an qui rit


aihla
14 juin : 09:38
À Saint-Rufin,
Cerises à plein jardin


aihla
13 juin : 15:46
Pour la Saint-Antoine,
Les jours croissent comme la barbe d'un moine


aihla
12 juin : 11:32
Abeilles en mai valent un louis d'or,
Abeilles en juin, c'est chance encore


aihla
11 juin : 18:07
À la Saint-Barnabé,
Fauche ton pré


aihla
10 juin : 12:59
Juin, juillet, en fraîcheur,
En août, orages et chaleurs


aihla
08 juin : 10:32
S'il pleut à la Saint-Médard,
Il pleut quarante jours plus tard,
À moins que Saint-Barnabé,
Ne vienne l'arrêter


aihla
05 juin : 08:22
Qui en juin se porte bien,
Au temps chaud ne craindra rien


aihla
04 juin : 08:27
En juin, brume obscure,
Trois jours seulement dure


aihla
03 juin : 08:12
À Sainte-Clotilde, de fleur en buisson,
Abeille butine à foison


aihla
02 juin : 11:30
Saint-Marcellin,
Bon pour l'eau, bon pour le vin


aihla
01 juin : 18:11
Pluie de Saint-Révérien,
Belles avoines, maigre foin




Les choses sérieuses commencent....
aihladimanche, 17 décembre 2017 - 11:40:10

C'est le douzième anniversaire de la Papy Team.

C'est franchement pas banal et c'est également quelque peu vertigineux.

Excellent anniversaire à tous les pensionnaires
présents, passés voir même futurs.
 
12
 

Cette grande maison pose question dans l'univers de World of Warcraft ; c'est une échelle de temps inexplicable par rapport aux valeurs temporelles du jeu qui favorise davantage la fuite en avant et les toujours plus vite, plus haut, plus fort.

Les Papys eux-mêmes ne savent pas y répondre, principalement pour une bonne raison : ils s'en foutent ! Grave !

Du moment que le feu ronronne dans la cheminée de la salle à manger, que la cuisine traditionnelle est toujours aussi présente, que les temps de sieste et de méditation laissent toujours planer une douce quiétude dans les couloirs de l'Hospice... Ne vous posez pas de question, et vous ne verrez pas le temps passé.

 

Commentaire(s): 2   Version imprimable  


Catégories d'actualités