Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (54)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
21 mars 2019, 08:06
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Dans un café

 

Dans un café parisien, un homme est en train de s’enivrer en buvant cognac sur cognac.

Une dame qui se trouve à la table voisine lui dit :
– Monsieur, vous devriez arrêter. Songez que chaque année, l’alcool tue plus de trente mille Français…

Et l’autre répond :
– Je m’en fous, je suis Belge !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
22 mars 2019, 08:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

La honte !

 

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser :

« Je ne peux pas paraitre aussi vieux ! »

Alors, vous allez adorer celle-ci…

J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.

Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.

Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??

Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.

Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret …

Quoique…

Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
– Oui, m’a-t-il répondu.
– Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé .
– 1972. Pourquoi cette question ?
– Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamé.

Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
– Vous étiez prof de quoi ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
23 mars 2019, 08:17
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Le prof d’économie

 

C’est l’histoire d’un prof d’économie dans une université Anglaise qui avait la fâcheuse tendance de toujours raconter des blagues salaces et de faire des insinuations grivoises.

Lassées d’être toujours prises pour cible, un groupe d’étudiantes décida qu’à la moindre allusion à tendance sexuelle, elles se lèveraient et quitteraient l’amphi en signe de protestation. Néanmoins, un garçon ayant entendu les filles élaborer leur plan et voulant fayoter raconta tout au professeur.

Au cours suivant qui parlait de l’économie française, le professeur plaça judicieusement cette phrase: « Vous savez que malgré un taux de chômage élevé, la France a encore besoin de main d’œuvre… On sait, par exemple, qu’il y a une pénurie de prostituées à Paris… »

À ces mots, les filles ayant décidé la rébellion se regardèrent, opinèrent du chef et se levèrent toutes en même temps pour quitter la salle…Et le professeur, les observant d’un air innocent leur dit bien fort :
– Allons mesdemoiselles, inutile de vous presser ! Le prochain avion pour Paris ne décolle pas avant ce soir…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 mars 2019, 09:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

L'adultère

 

Fidèle à ses habitudes, une petite vieille assiste à la messe du matin, quand tout à coup le curé dit : - Que tous ceux qui ont commis le péché d'adultère s'avancent.
La petite vieille, un tantinet dure d'oreille, demande à son voisin : 
- Qu'est-ce que vient de dire monsieur le curé ? 
Ce dernier répond : 
- Il a dit que tous ceux qui désirent une pastille à la menthe s'avancent. 
La petite vieille, chancelante et s'appuyant sur sa canne, se lève alors avec peine. Le curé lui lance, offusqué : 
- Vous ? Madame ? A votre âge, vous n'avez pas honte ? 
- C'est pas parce que je n'ai plus mes dents que je ne suis pas capable d'en sucer une de temps en temps vous savez !


***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 mars 2019, 08:28
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Coca Cola

 

Deux amis se rencontrent après plusieurs années…

Ils discutent sur leur vie passée…

L’un demande à l’autre :
– Et comment va ta vie sexuelle ?

– Comme le Coca Cola…

– Ah ! Super ! Pleine de bulles hein ?

– Rien de tout ça… Avant c’était « normal », puis ce fut « light » et maintenant c’est « zéro ».



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 mars 2019, 08:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

L’invité

 

En rentrant le soir après son travail un mari dit à sa femme :
– Chérie, j’ai invité un ami à venir dîner à la maison ce soir, il sera là dans une heure.

– Quoi ? Mais tu es fou ma parole ? La maison est un vrai foutoir, je n’ai pas eu le temps d’aller faire les courses, il n’y a plus un seul couvert propre et je ne me sens pas du tout d’humeur à faire la cuisine !

– Oui, je sais tout ça !

– Dans ce cas, peux-tu m’expliquer pourquoi tu l’as invité à dîner ?

– Parce que ce pauvre gars est en train de songer à se marier.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 mars 2019, 08:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Une envie pressante

 

Deux amies complètement bourrées rentrent chez elles en marchant. Comme elles ont beaucoup bu, elles ont très envie d’uriner. Elles passent devant un cimetière et l’une suggère qu’elles pourraient se soulager derrière une pierre tombale.

La première qui n’a rien pour s’essuyer décide de quitter son slip, de l’utiliser à cet effet et de le jeter ensuite.
Son amie qui ne veut pas abîmer ses sous-vêtements de luxe se trouve chanceuse de trouver un ruban
sur une couronne de la tombe à côté et s’en sert pour s’essuyer.

Puis elles rentrent à la maison.

Le lendemain, le mari de la première téléphone au mari de la deuxième :
– Il va falloir que nous surveillons nos femmes, la mienne est rentrée sans culotte la nuit dernière.
– Ce n’est rien, dit l’autre, la mienne est revenue avec une carte coincée entre les fesses disant :
«De la part de tous les gars de la brigade de pompiers, on ne t’oubliera jamais»



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 mars 2019, 08:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Du bon choco

 

« Maman donne moi du chocolat ! »

La mère interloquée répond :
– Allons Sophie, qu’est-ce-qu’on dit ? S’il…
– S’il en reste encore ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 mars 2019, 09:23
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Les 400 coups

Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l’autre de 10 ans, de vrais espiègles, ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.
À chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les habitants savaient qui étaient les responsables.

La mère les avait punis, grondés, discuté avec eux mais c’était peine perdue. Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :
– Qu’est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner deux espiègles ?

Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.

Donc le plus jeune se présenta au presbytère le lendemain matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :
– Où est Dieu ?
Aucune réponse.

Le curé répéta :
– Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il ?
Toujours le silence.

Le curé exaspéré par le silence du jeune lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
– Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?

Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s’arrêter se sauva directement chez lui. En arrivant, il prit son frère par le bras le tira jusque dans sa chambre ferma la porte et à bout de souffle lui dit :
– On est dans la [censored], ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c’est nous.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 mars 2019, 09:57
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

A Liège

A Liège, un petit garçon rentre de l’école en pleurant :
– Qu’est-ce qui t’arrive ? lui demande son père.
– J’ai eu un zéro en géographie, Papa…
– Et pourquoi ?
– Je ne savais pas où est située la Roumanie.
– Quoi Bourrique, triple andouille, passe moi la carte de Belgique !
Et le père cherche, cherche ….
– Di djû, elle est pas assez précise, passe moi la carte de la province de Liège.
Et le père cherche de plus belle…
– Mais nom di djû… Ça ne peut pas être si loin la Roumanie , j’ai un copain Roumain qui vient travailler tous les jours à vélo…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 mars 2019, 09:21
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Sur la route des vacances

Sur la route des vacances, un couple de personnes âgées s’arrête à une station de services.
Le pompiste arrive et demande :
– Bonjour. Je vous fais le plein?
– Oui allez-y, répond le vieux monsieur.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT SI ON VOULAIT FAIRE LE PLEIN, répond le vieux en criant.
Le pompiste demande :
– Alors, vous allez où comme ça ?
– On va passer les vacances à Saint-Tropez, dans la villa de notre fils, répond le vieux.
La vieille dame demande alors :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DEMANDAIT OU ON ALLAIT. JE LUI AI DIT QU’ON ALLAIT À SAINT-TROPEZ.
Le pompiste :
– Vous avez de la chance. Vous allez avoir du beau temps pour les 15 jours qui viennent
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y FERA BEAU LA-BAS.
Le pompiste :
– Et où habitez vous quand vous n’êtes pas en vacances ?
– On habite Brie-Comte-Robert, répond le vieux
– Ah ouais J’ai connu une fille de Brie-Comte-Robert un jour. Elle ne pouvait pas s’arrêter de parler, et en plus elle était nulle au lit. Vraiment, c’était pas une affaire !
La vieille :
– Qu’est-ce qu’y dit ?
– Y DIT QU’Y TE CONNAIS BIEN !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 avril 2019, 09:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Drôles de vaches

 

Un citadin part en vacances à la campagne.

Un jour, il voit un troupeau de vaches, mais il est surpris qu’elles n’aient pas de cornes. Complètement fasciné par cette anomalie, il finit par aller voir le fermier d’à côté et lui demande :
– Dites mon brave, pourquoi ces vaches n’ont pas de cornes ?

Le fermier le regarde longuement, puis après une grande réflexion il lui répond :
– Ben en fait, y’a trois raisons qui font que les vaches è z’ont pas d’cornes.
– Ah bon !
– Oui ! La première, c’est qu’è naissent sans cornes… mais là, c’est pô l’cas. La deuxième, c’est qu’è s’battent et qu’è s’les cassent… mais là, c’est pô l’cas. Enfin, des fois, y’en à qui choppent une maladie le véto y dit que c’est la décalcification et les cornes, è tombent… mais là, c’est pô l’cas.
– Mais alors, pourquoi donc ces vaches n’ont pas de cornes, mon brave ?
– Ben en fait, si ces vaches è z’ont pô d’corne, c’est surtout pac’que c’est des chevaux……



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 avril 2019, 08:43
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Au rythme de la musique

 

J’étais au bar, hier, quand j’ai réalisé qu’il fallait désespérément que je soulage mon ventre enflé.

La musique étant très forte, j’ai synchronisé mes pets aux sons de la musique. Après deux chansons je commençais à me sentir réellement mieux.

Tout en finissant ma bière j’ai remarqué que tout le monde me regardait. Je pris un air le plus innocent possible pensant peut-être qu’ils avaient senti une odeur désagréable venant de ma direction, mais bon personne ne pouvait vraiment dire qui était l’empoisonneur…

Puis soudain, je me suis souvenu que j’écoutais mon Ipod….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 avril 2019, 08:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

Méthode pour cesser la drogue.

 

Deux dealers sont arrêtés et passent devant le juge.

Comme c’est la première arrestation, le juge leur propose un marché : S’ils réussissent à faire cesser la drogue à beaucoup de personnes, ils n’iront pas en prison.

Une semaine plus tard le juge demande au premier :
– Alors combien de personnes ?
– J’ai réussi à faire arrêter environ 15 personnes.
– C’est très bien et que fût votre méthode ?
– J’ai utilisé la méthode des 2 cercles, j’ai dessiné un très gros cercle, puis un tout petit et j’ai dit en montrant le gros cercle : « Tu vois ça c’est ton cerveau avant la drogue, puis en montrant le petit, ça c’est ton cerveau après la drogue ».
– C’est très bien, vous n’irez pas en prison.

Le deuxième passe devant le juge :
– Et vous alors combien de personnes ?
– Moi, j’ai réussi à faire arrêter environ 450 personnes.
– Mais c’est formidable, vous n’irez pas en prison. Qu’elle méthode avez-vous pris ?
– J’ai aussi pris la méthode des 2 cercles, sauf que moi j’ai commencé par le petit cercle. Je l’ai montré en disant : « tu vois ! ça c’est ton trou du cul avant d’aller en prison….. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 avril 2019, 07:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1894

La torture chinoise

Un homme est perdu dans les montagnes en Chine depuis 3 semaines, quand il aperçoit une maison.

Il cogne à la porte.

– OUI ? (le chinois parle heureusement français)

– BONSOIR. Je suis perdu depuis 3 semaines, je n’ai pas mangé, ni dormi et je me demandais si vous n’auriez pas une place pour un pauvre homme ?

Le vieux chinois accepte mais pose une condition : « Tu es prévenu, aucun homme n’a le droit de toucher ma fille. Si tu es pris à lui faire l’amour, tu subiras les 3 tortures chinoises.»

L’homme accepte volontiers et prend place à la table. Tout au long du repas, étant donné qu’il n’a pas vu de femme depuis belle lurette, il ne peut se retenir de regarder la plantureuse jeune nymphette, qui à son tour, ne cesse de lui envoyer des regards aux mille mots.

Durant la nuit, l’appel de la bête se fait plus fort que la volonté et il se lève pour aller rejoindre la jolie fille du vieux chinois. Il passe des heures et des heures dans son lit et y vit une des plus belles expériences sexuelles de sa vie. Puis, retournant vers sa chambre, il se dit : « WHOA ! Cette baise vaut toutes les tortures du monde ! En plus, si ça se trouve le vieux n’a rien entendu !»

Au réveil, il sent une forte pression sur son ventre. Il ouvre les yeux et se rend compte qu’il a une énorme roche sur lui, avec un petit message : « 1 ere torture chinoise : roche de 50 kilos sur le ventre»

« Quelle torture stupide », se dit-il.

Alors il lance la roche par la fenêtre. Sur le mur à sa droite, il a juste le temps de lire : « 2 eme torture chinoise : roche attachée au testicule droit»

S’apercevant qu’il est trop tard pour rattraper la roche, il se lance par la fenêtre, se disant que la mort serait moins douloureuse.

En descendant, il voit sur la corde un autre message : « 3 eme torture chinoise : testicule gauche accroché au pied du lit !!!! »…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.