Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (26)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
23 novembre 2017, 08:39
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Devant St Pierre

 

Trois hommes, qui après s’être mariés, et avoir eu des enfants, meurent de façon soudaine. Ils se retrouvent donc tous les trois devant St Pierre qui leur dit :
– Ici, comme le paradis est un immense endroit vous aurez une voiture pour vous déplacer. La marque de la voiture sera en fonction des fois où vous avez trompé vos femmes.

Donc St Pierre ouvre son grand livre et dit au premier homme :
– Je vois que votre réputation de coureur de jupon est vérifiée. Je plains votre femme. Mais comme vous étiez gentil avec elle Dieu vous offre une Renault.

Penaud l’homme part en direction du paradis dans sa Renault.

Alors St Pierre regarde le deuxième homme et dit :
– Vous êtes un peu mieux, vous avez trompé votre femme 2 fois seulement, Dieu vous offre une Mercedes.

L’homme heureux part en direction du paradis avec sa Mercedes.

Alors St Pierre regarde le dernier et dit :
– Alors vous, vous êtes un saint, vous n’avez jamais trompé votre femme, pour vous féliciter Dieu vous accorde une Lamborghini.

L’homme heureux part tout fier dans sa voiture de rêve.

Le lendemain l’homme à la Renault rencontre l’homme à la Lamborghini, celui-ci pleurait comme un enfant sur le capot de sa voiture.

L’homme à la Renault :
– Voyons ! Qu’est-ce qu’il se passe ?

L’homme à la Lamborghini :
– Je viens de voir passer ma femme en trottinette !!!…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 novembre 2017, 08:42
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le cierge

 

C’est une femme qui prie dans l’église. Le curé s’approche d’elle :
– Alors mon enfant, vous semblez malheureuse. Que Dieu peut-il faire pour vous ?
La femme en prière de répondre :
– Depuis 3 ans que nous sommes mariés, mon mari et moi essayons en vain d’ avoir des enfants !
– Je vais à Rome la semaine prochaine et je vais allumer un cierge pour vous, lui répond le curé

Huit ans plus tard, elle croise de nouveau le curé devenu évêque maintenant.
– Comment allez-vous? lui demande t-il.
– Très bien.
– Avez-vous des enfants ?
– J’ai 3 paires de jumeaux et 4 filles en plus, soit un total de 10 enfants.
– Bravo ma fille ! Et comment va votre mari ?

La femme :
– Très bien. Il est en voyage. Il est parti à Rome éteindre votre [censored] de cierge !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 novembre 2017, 08:36
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Vingt ans après

 

Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n’est pas au lit. Elle enfile son peignoir et descend voir où il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café. Il paraît bouleversé et fixe le mur. Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café.
– Qu’est-ce qui ne va pas chéri ?

Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement:
– Tu te souviens il y a 20 ans, quand on s’était donné rendez-vous, tu n’avais alors que 16 ans ?
– Oui je m’en souviens, répond-elle.

Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement.
– Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l’amour à l’arrière de la voiture ?
– Oui je m’en souviens, dit la femme en s’asseyant à ses côtés.

Le mari continue.
– Te souviens-tu, quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu’il a dit: ou tu épouses ma fille, ou je t’envoie en tôle pour 20 ans.
– Je m’en souviens aussi, répond-elle doucement.

Il essuie une autre larme et dit :
– J’aurais été libéré aujourd’hui !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 novembre 2017, 09:33
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Déclaration d’amour…

 

Ma chérie,

Ne dit-on pas que les amoureux vivent d’amour et d’eau fraîche ? C’est peut-être vrai car depuis que je t’ai rencontrée :

Le matin, je ne mange pas, parce-que je pense à toi !
Le midi, je ne mange pas, parce-que je pense à toi !
Au goûter, je ne prends pas mon café, parce-que je pense à toi!
Au diner, je ne mange pas, parce-que je pense à toi !

Mais quand vient la nuit, je ne trouve pas le sommeil, parce-que… J’ai FAIM !!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 novembre 2017, 08:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les poulets

 

Le téléphone sonne dans une gendarmerie.

– Allô ? Fait une voix d’homme. Je suis un automobiliste et, en traversant le village, je viens d’écraser deux poulets. Qu’est-ce que je dois faire ?

– Écoutez, dit le gendarme, ce n’est pas bien grave. Mettez-les seulement sur le bas-côté de la route pour que les autres voitures ne passent pas dessus…

– Bon d’accord ! Et les motos, qu’est ce que j’en fait ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 décembre 2017, 08:13
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

A la maternité

 

Le nouveau papa entre dans la chambre de la jeune maman qui vient d’accoucher : l’enfant dans le berceau est magnifique mais ne ressemble pas vraiment à ses parents.

Devant la mine interloquée de son mari, la maman s’explique :
– Mon amour, je comprends ta surprise, mais vois-tu, je sais pourquoi notre enfant n’est pas blanc. Tu sais que quand j’étais petite, mon père travaillait en Côte-d’Ivoire comme coopérant à Grand-Bassam, et ma mère avait choisi une nourrice africaine Lili.
Les gènes de son lait sont passés directement dans mon sang et voilà pourquoi notre enfant est noir.
– Ah bon ? C’est pour ça ?

Le jeune papa va au téléphone annoncer la naissance de l’enfant à sa propre maman.
– Oh mon chéri comme je suis heureuse, est-ce qu’il te ressemble ?
– Je suis l’homme le plus heureux de la terre, il me ressemble beaucoup, à part qu’il est aussi noir que je suis blanc. Mais j’ai l’explication… Voilà : Est-ce que tu savais que quand ta belle-fille était petite, son père travaillait en Côte-d’Ivoire comme coopérant, et sa mère avait choisi Lili une nourrice noire. Les gènes de son lait sont passés dans son sang et voilà pourquoi notre enfant est aussi coloré.

– Ah oui, je comprends. C’est comme pour toi quand tu étais bébé, je t’ai nourri au lait de vache, les gènes ont du passer dans ton sang et c’est pour ça que tu as des cornes !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 décembre 2017, 10:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Quiproquo

 

Un jeune mari rentre le soir chez lui, et sa femme lui saute au cou en lui disant :

– Chéri, j’ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d’un mois…Je crois que nous allons avoir un bébé! J’ai fait le test chez le médecin aujourd’hui… mais tant qu’on aura pas de certitude, on n’en parle à personne.

Le jour suivant, un contrôleur EDF sonne chez elle car ils n’ont pas payé leur dernière facture d’électricité.
– Vous êtes bien Madame Durand ? Vous avez un mois de retard !
– Comment le savez-vous ? balbutia la jeune femme.
– Mais Madame, c’est inscrit sur nos registres.
– Qu’est-ce que vous dites ? C’est inscrit…. sur vos registres ?
– Absolument.

Le soir, elle raconte cela à son mari qui, fou de rage, se précipite dès le lendemain aux bureaux de l’EDF.
– Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? hurle-t-il. Vous inscrivez dans vos registres que ma femme a un mois de retard ? De quoi vous mêlez-vous ?
– Écoutez, dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n’est pas bien grave. Vous n’avez qu’à l’acquitter et on n’en parle plus…
– La quitter ? Il n’en est pas question ! Je ne la quitterai jamais, ni maintenant ni plus tard !
– Dans ce cas, je vous préviens, si vous refusez de l’acquitter, on va vous la couper !
– Quoi ? Me la couper ? Mais qu’est-ce que deviendra ma femme ?
– Je ne sais pas…. elle n’aura qu’à se servir d’une bougie…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 décembre 2017, 07:52
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Concours de natation

 

Trois hommes s’inscrivent à un concours de natation pour handicapés. Le premier n’a pas de bras, le second n’a pas de jambes, quant au troisième, il n’a pas de corps, rien qu’une tête.

Ils s’alignent sur les plongeoirs, « Bang ! » fait le pistolet, puis « Splash », les voilà tous dans la flotte.

Le manchot prend instantanément la première place, serré de près par le cul-de-jatte. L’homme-tête coule comme un plomb.

Dix longueurs de bassin plus tard, le cul-de-jatte est vainqueur. Il voit des bulles qui remontent du fond de la piscine, devine que c’est l’homme-tête qui est en difficulté, et décide d’aller à sa rescousse. Il replonge, attrape l’homme-tête, remonte à la surface, et le repose sur le bord de la piscine.

L’homme-tête recrache l’eau de Javel, tousse, s’étrangle, puis finit par s’exclamer  » Tu passes trois ans à t’entraîner à nager avec tes oreilles, et trente secondes avant le départ, y’a un connard qui te fout un bonnet de bain !!!!!!!!!!!!!! « 



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 décembre 2017, 07:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le génie des temps modernes

 

L’histoire se passe en été en bord de mer. Un homme a loué une villa donnant sur la plage où il passe ses vacances avec sa femme, ses deux filles, sa belle-mère et son chien (qui est une chienne…)

L’ambiance est particulièrement irrespirable pour notre ami qui se dispute régulièrement avec sa femme. Elle le rabroue, lui fait des reproches, etc. S’il se retourne vers ses filles, celles-ci prennent le parti de leur mère. Ne parlons pas de la belle-mère… Il veut caresser la chienne, celle-ci le mord !

Dépité, le moral à zéro, il part sur la plage et marche un bon moment sur le rivage, se laissant caresser les pieds par les vagues qui clapotent. Tout à coup voyant une boîte de conserve rejetée par la mer, il y donne un grand coup de pied dedans. Un cri amorti lui parvient aux oreilles. Il s’approche et voit que ce qu’il avait pris pour une boite de conserve et en fait une lampe à huile. Il pose son oreille contre celle-ci et entend une voix assez faible qui crie :
« Délivre-moi, délivre-moi, s’il te plait, délivre-moi… »

Notre ami ouvre la lampe et à cet instant, un génie en sort, l’embrasse et le serre dans ses bras ; puis il lui dit :
« Tu m’as délivré, et pour te remercier, je vais exaucer ton vœu le plus cher… dis-le-moi »

Notre ami, réfléchi un instant et dit au génie :
« Je voudrais foutre le camp vers l’Amérique, mais j’ai peur de l’avion et en bateau, j’ai le mal de mer, alors, construit-moi un pont qui traverse l’Atlantique. »

Le génie le regarde étonné, et lui répond :
« Dis-donc, tu n’exagèrerais pas un chouïa ? Un pont rien que ça ! non, donnes-moi autre chose comme vœu, un peu plus raisonnable… »

Notre ami, réfléchi un instant et demande au génie :
« Dans ce cas, aide-moi à comprendre les femmes… »

Le génie, dans la seconde, lui dit :
« Bon, ok. Ton pont, tu le veux à 2 ou 4 voies ? »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 décembre 2017, 09:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Robert et Raymond

 

Robert et Raymond profitent de leurs vacances pour se rendre à Chamonix et tenter une ascension difficile.
Malheureusement, lorsqu’ils arrivent, la tempête est telle qu’ils sont contraints de se réfugier dans le premier chalet venu.

Coup de chance, la maison est splendide. Mais la jolie femme qui les accueille leur précise aussitôt : « Je suis veuve, vous comprenez que je ne peux pas me permettre de vous laisser passer la nuit chez moi. Les voisins jaseraient…»

Robert répond : « Pas de problème, nous passerons la nuit dans la grange si vous nous y autorisez. »

Neuf mois plus tard, Robert passe un coup de fil à son ami Raymond :
– Raymond, tu te souviens de cette nuit à la montagne où nous avions du dormir dans la grange ?
– Ouais… Je me souviens.
– Tu te rappelles de la jolie maîtresse de maison qui nous avait accueillis…
– Ouais…
– Par le plus grand des hasards, tu ne te serais pas levé pendant que je dormais pour aller rejoindre cette femme dans son lit ?
– J’ai bien peur que si…, répond Raymond inquiet…
– Et tu ne lui aurais pas dit que tu t’appelais Robert et non pas Raymond… ?
– J’ai bien peur que si…, répond-t-il, rouge de confusion.
– Eh bien je te remercie car elle vient de mourir et de me léguer toute sa fortune……



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
07 décembre 2017, 08:04
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Dieu, Jésus et Nazareth

 

Il fait déjà nuit.
Tout le monde dort sauf un cambrioleur qui s’introduit sans bruit dans une luxueuse propriété qu’il croit vide.

Il brise une vitre avec dextérité et se dirige tout droit vers la pièce où, d’après ses sources, se trouve le coffre-fort familial.

A ce moment là, il entend derrière une voix étrange qui dit :
– Tu devrais faire attention, Dieu et Jésus t’observent.

Terrifié, le cambrioleur se retourne alors et distingue dans la pénombre une cage d’oiseau avec à l’intérieur un perroquet. Soulagé, le personnage mal intentionné répète :
– Alors comme ça, Dieu et Jésus me regardent ?
– Oui, ils te regardent en ce moment, répond le surprenant volatile.
– Comment t’appelles-tu ?, réplique le cambrioleur.
– Je m’appelle Nazareth, répond l’oiseau.

L’homme éclate de rire et dit :
– Quel nom ridicule, quel est l’idiot qui a pu te donner un nom pareil ?
– C’est le même idiot qui a baptisé le pitbull Dieu et le rottweiler Jésus….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 décembre 2017, 09:03
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’amateur d’art

 

Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses œuvres pour jauger de l’intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d’art. Le responsable des lieux lui explique sans détour :

– En fait, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

– Bon et bien commencez par la bonne !

– La bonne nouvelle, c’est qu’un investisseur est venu l’autre jour pour une évaluation globale des œuvres que vous présentez
chez nous. Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition.

– Et que lui avez-vous répondu ? interroge le peintre.

– Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos œuvres doubleraient après votre mort… Et il a acheté les 18 tableaux
en exposition.

– Excellent ! réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ?

Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant :
– Hé bien, c’est que cet acheteur, c’est votre médecin généraliste !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 décembre 2017, 08:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La voisine

 

Une très belle femme frappe à la porte de son voisin et lui dit :
– J’ai une envie folle de m’amuser.
– Ah oui ? fait le voisin interloqué.

– Oui, ce soir j’ai envie de me saouler et de faire l’amour toute la nuit.
– Et bien dites donc en voilà un bon programme, s’exclame le voisin les yeux pétillants.

– Oh oui dites moi vous êtes occupé ce soir ?
– Et bien non ! répond le voisin tout heureux, vous ne pouviez pas tomber mieux.

– C’est super alors vous pouvez garder mon chat ???



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 décembre 2017, 08:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’école de ski

 

Deux gars se présentent à l’école de ski de la station de Valloire :
– Nous aimerions avoir le même moniteur que l’année dernière s’il vous plaît.
– Bien sur, vous connaissez son nom ?
– Non, mais son prénom, c’est Michel.
– Le problème, c’est que j’ai 7 Michel. Il faudrait un signe particulier.

Les deux gars réfléchissent puis l’un d’entre eux  chuchote:
– Il a, c’est sur, un signe particulier : il a DEUX anus.
– Pardon ? Vous en êtes sûr ?
– Nous ne l’avons pas vu, mais chaque fois qu’il croisait un collègue, l’autre lui demandait: « Tu t’en sors avec tes deux trous-du-cul ? »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 décembre 2017, 08:11
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le perroquet susceptible !!!

 

Une dame a un problème de lave vaisselle. Elle appelle le service de réparation et lui demande de passer chez elle :

– Je laisserai la clé chez la voisine, vous n’aurez qu’à entrer. Ne vous inquiétez pas de mon chien Bobby, il est très impressionnant mais il ne bougera pas et ne vous fera aucun mal. Par contre ne parlez au perroquet sous aucun prétexte… J’insiste : Ne parlez surtout pas au perroquet !

Le jour venu le réparateur arrive, entre, et effectivement se retrouve face à face avec un énorme chien, mais qui a l’air tranquille.

Le gars commence à réparer le lave vaisselle, mais c’est avec le perroquet qu’il a des problèmes: celui-ci n’arrête pas de l’insulter :
« Trou du cul ! Trou du cul ! T’es trop nul ? Trou du cul ! » etc…

Au bout d’une demi heure, excédé, le type se tourne vers le perroquet :
« Tu vas la fermer sac de plume ? »

Aussitôt le perroquet répond :
« Bobby, attaque !!! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.