Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 2
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (79)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
11 août 2014, 08:06
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Au cimetière

 

Un paysan va sur la tombe de sa femme morte le mois précédent.

- Ah, Marie ! pleurniche-t-il, tu n’imagines pas comme tu me manques ! Sans toi je ne suis plus rien, je n’ai goût à rien. Je m’occupe à peine des bêtes, j’ai perdu l’appétit, je ne vais même pas au bistrot ! Si seulement je pouvais te retrouver, si seulement tu pouvais revenir avec moi, je serais tellement heureux…

À ce moment là un léger tremblement de terre remue le sol et soulève de quelques centimètres la dalle funéraire. Alors le paysan s’écrie :
- Marie ! Arrête tes conneries ! Je disais ça pour rire…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 août 2014, 08:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Légumes géants

 

Un jardinier d’un grand hôtel découvre que ses rosiers font plus de dix mètres de haut.
Il découvre également des tomates de 10 centimètres de diamètre, des melons de dix kilos…

Il va se plaindre au directeur :
« Moi, je veux bien que l’hôtel héberge le Tour de France, mais dites aux coureurs d’arrêter de pisser dans le jardin… »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 août 2014, 06:46
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Argent de poche

 

Pendant les vacances, un petit garçon propose ses services dans le voisinage pour se faire de l’argent de poche. Un monsieur lui dit :

- Tu tombes bien. Je te donne cinquante euros pour me repeindre le porche en vert. Tiens voilà la peinture…

- Deux heures plus tard le garçon revient.

- C’est fait.

- Déjà ? Bravo ! Tiens voilà cinquante euros.

- Merci, m’sieur. Mais si vous permettez, je vous signale que votre 4 x 4 c’est pas un Porsche c’est un Mercedes…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
15 août 2014, 07:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Les cadeaux

 

Deux jeunes bonnes sœurs font du stop. Une prostituée, au volant d’un superbe coupée grand sport, s’arrête et les prend à son bord. Au bout de quelques minutes l’une des sœurs dit :
- Elle est belle votre voiture, madame, ça a du vous coûter cher ?
- Un week-end avec un Japonais.

- Et votre manteau de fourrure, il est joli aussi, fait la seconde sœur, c’est du quoi ?
- C’est du chinchilla. Ça m’a coûté trois nuits avec un homme d’affaire américain.

- Oh ! Je n’avais pas vu votre collier en diamants. Ce sont des vrais ?
- Bien sûr c’est un émir avec qui j’avais passé la semaine qui me l’a offert…

Alors les deux petites sœurs se regardent et la première dit :
- Eh ben ! Il nous a bien eu, monsieur le curé, avec ses porte-clés …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 août 2014, 07:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Pour voir les étoiles…

 

Deux amis vont boire un verre dans une discothèque. Mais comme l’un deux est plutôt timide, l’autre drague une fille pour lui, la ramène à leur table, et après l’avoir bien chauffée, il s’éclipse en glissant à l’oreille de son copain d’emmener la demoiselle faire un tour au bois pour conclure.

Le lendemain il vient aux nouvelles :
- Alors ça a marché hier soir ?

- Pas terrible…

- Tu l’as emmené au bois comme je t’ai dit ?

- Oui. J’ai arrêté la voiture dans une allée tranquille, j’ai pris la fille dans mes bras, ça démarrait bien. Et puis elle m’a dit qu’avec une nuit pareille elle avait envie de voir les étoiles et elle a voulu que j’ouvre le toit avant d’aller plus loin. Alors je l’ai fait. Mais quand j’ai eu fini, le jour était levé, elle dormait à moitié, et elle m’a demandé de la raccompagner parce qu’il fallait qu’elle aille à son travail.

- Mais qu’est-ce que tu as fabriqué ? Moi, mon toit, je l’ouvre en trente seconde !

- Oui, mais toi tu as une décapotable…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 août 2014, 08:34
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Colonie de vacances

 

Une nouvelle monitrice s’étonne, auprès du directeur de la colonie, accueillant des jeunes d’une quinzaine d’années.

- Pourquoi grouper d’un côté les garçons et de l’autre les filles, sur deux îles, éloignées d’une trentaine de mètres.

- Croyez-en ma vieille expérience, répond-il. Avec ce système, à la fin des vacances, ils auront tous appris à nager !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 août 2014, 07:02
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Devant les toilettes

 

Trois programmeurs attendent pour aller aux toilettes.

Le premier a terminé son affaire et se dirige vers les lavabos pour se laver les mains. Il se sèche très précautionneusement, pour cela il utilise serviettes après serviettes et s’assure que chaque parcelle de sa peau soit totalement sèche.

Se retournant vers les 2 autres, il annonce : « Chez Microsoft, nous sommes entraînés à être extrêmement minutieux ! »

Le second programmeur se dirige à son tour vers les lavabos. Pour se sécher il prend une seule serviette, et fait en sorte que chaque parcelle de la serviette soit rentabilisée. Il se retourne et réplique : « Chez Intel, nous ne sommes pas uniquement entraînés à être minutieux, mais également à être extrêmement efficaces ! »

Le troisième termine et se rend directement vers la sortie en lançant à la cantonade : « Chez Sun, on ne se pisse pas
sur les mains ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 août 2014, 06:34
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

C’est fort de calva !

 

Un père rentre du bureau plus tôt que d’habitude et découvre trois verres à Calva sur la table de la cuisine.

Il appelle son petit garçon :
- Dis-moi Mathias, il y a eu de la visite cet après-midi ?
- Oui Papa ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire un petit calva !
- Mais le troisième verre, alors, il est à qui ?

Mathias devient tout rouge et dans un chuchotement il finit par dire :
- C’est moi qui l’ai bu !
- Mais enfin Mathias, ce n’est pas pour les enfants ! Et tu ne t’es pas senti mal ?
- Non, moi ça ne m’a rien fait, mais maman et le monsieur, ils ont dû se coucher !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
21 août 2014, 06:35
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

En salle de gym.

 

Un senior, enfin un homme d’âge mûr, pas vraiment en pleine forme, faisait de la musculation selon ses capacités dans une salle de gym quand il remarqua une jeune femme très sexy.

Il demanda au moniteur le plus proche :

- Quelle machine me conseillez-vous d’utiliser pour impressionner cette charmante petite chose là-bas ?

Le moniteur le toisa et lui répondit :

- Vous devriez essayer le distributeur de billets dans le hall d’entrée….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
23 août 2014, 07:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’autoroute

 

Un ministre africain vient en voyage officiel en France, et se fait inviter à dîner chez son homologue français. En voyant la somptueuse villa de ce dernier, et toutes les toiles de maître aux murs, il lui demande comment il peut bien s’assurer un tel train de vie avec sa paye somme toute modeste de serveur de la République. Le français l’entraîne près de la fenêtre :
- Vous voyez l’autoroute là-bas ?
- Oui
- Elle a coûté vingt milliards, l’entreprise l’a facturée 25 et m’a versé la différence.

Deux ans plus tard, le ministre français est en voyage officiel en Afrique et rend visite à son homologue. Quand il arrive chez lui, il découvre un palais comme il n’en avait encore jamais vu. Stupéfait, il demande :
- Mais je ne comprend pas, il y a 2 ans vous trouviez que j’avais un train de vie princier, mais par rapport à vous…
Le ministre africain l’entraîne près de la fenêtre :
- Vous voyez l’autoroute là-bas ?
- Non…
- Ben voilà….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 août 2014, 07:21
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Une infirmière fatiguée

 

Une infirmière très fatiguée entre à la banque, complètement exténuée après un quart de travail de 18 heures.

Elle arrive au guichet et se prépare à signer un chèque.

Elle sort de sa sacoche un thermomètre rectal et essaie d’écrire avec.

Tout à coup elle réalise son erreur.

Elle regarde le commis de caisse tout surpris et du tac au tac  elle lui dit :

- Ah bien ça c’est la meilleure !…..Vraiment c’est la meilleure ! ! !… Y’a un trou-du-cul qui est parti avec mon stylo ! ! !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 août 2014, 07:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La sieste

 

Adossés à un olivier, deux Corses font la sieste dans un champ, en contrebas de la route.

Arrive à plus de cent à l’heure un camion de la Brink’s qui, emporté par la vitesse, manque le virage, dévale le talus et vient s’écraser à l’autre extrémité du champ.

Le camion est disloqué, les deux convoyeurs sont inanimés, et les sacs de fonds éventrés laissent échapper une montagne de billets.

Alors un des deux Corses se redresse légèrement et dit à son copain :

- Oh! Doumé ! Si le vent se lève, on est milliardaires …



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 août 2014, 08:15
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

De la volonté !

 

Dans les beaux quartiers de la capitale, un clochard s’approche d’une femme distinguée qui est en train de faire du lèche-vitrines.

Le pauvre homme lui dit d’un air implorant:
- Madame, je n’ai pas mangé depuis une semaine !

La femme le regarde et lui dit :
- Mon Dieu ! Je vous félicite… Si seulement j’avais votre volonté.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 août 2014, 07:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La buraliste

 

Une buraliste, terriblement dure d’oreille, voit entrer dans sa boutique un monsieur qui demande d’une voix forte :

-  Une boîte d’allumettes s’il vous plait !

-  Je ne suis pas sourde, dit la commerçante. Ce n’est pas la peine de crier comme ça !… Non mais !…Alors, vous les voulez avec ou sans filtre 



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 août 2014, 07:03
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La voiture volée

 

Un homme, dans un état d’ébriété avancé, revient en catastrophe dans le bar qu’il vient à peine de quitter deux minutes avant pour téléphoner à la police. Il compose le numéro et commence à expliquer :

- C’est bien simple, ils m’ont tout volé sauf la voiture… Ils ont pris le tableau de bord, le volant, le frein à main, la pédale d’embrayage et même l’accélérateur…

Quelques minutes plus tard, la police reçoit un nouvel appel et l’officier de garde reconnaît la même voix à l’autre bout de la ligne.

- Autant pour moi, déclare le saoulard, je me suis trompé, je m’étais assis sur la banquette arrière.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.