Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (26)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
04 février 2015, 06:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Les poulets

 

Le téléphone sonne dans une gendarmerie.

– Allô ? Fait une voix d’homme. Je suis un automobiliste et, en traversant le village, je viens d’écraser deux poulets. Qu’est-ce que je dois faire ?

– Écoutez, dit le gendarme, ce n’est pas bien grave. Mettez-les seulement sur le bas-côté de la route pour que les autres voitures ne passent pas dessus…

– Bon d’accord ! Et les motos, qu’est ce que j’en fais ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 février 2015, 05:49
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Une semaine sans ma femme

LUNDI

Seul à la maison. Ma femme est partie pour la semaine. Génial ! Je sens qu’on va vivre des instants inoubliables, le chien et moi. Je me suis concocté un emploi du temps réglé comme du papier à musique.

Je sais exactement à quelle heure je vais me lever et le temps que je passerai dans la salle de bains ou dans la cuisine, à préparer le déjeuner. J’ai également compté les heures qu’il me faudra pour liquider la vaisselle, le ménage, les promenades du chien, les courses et la cuisine. Et là, surprise : il me restera plein de temps libre ! Pourquoi les femmes se font-elles une montagne de toutes ces tâches alors qu’elles peuvent être expédiées si rapidement ? Tout est une question d’organisation. Pour le souper, le chien et moi avons un steak chacun. J’ai disposé une jolie nappe, une bougie et un bouquet de roses pour faire plus intime. Le chien a mangé de la mousse de canard en hors-d’œuvre et aussi en plat principal, mais accompagnée d’une farandole de petits légumes. Et, comme dessert, des biscuits. Moi, je me suis octroyé du vin et un cigare. Cela faisait des lustres que je ne m’étais pas senti aussi bien.

MARDI

Je dois revoir mon emploi du temps : apparemment, quelques aménagements s’imposent. J’ai expliqué au chien que, bien entendu, ce n’est pas tous les jours fête; il ne doit donc pas s’attendre à des hors-d’œuvre et à un service dans trois bols différents, vu que le préposé à la vaisselle, c’est moi ! En prenant mon déjeuner, j’ai noté les inconvénients du jus d’orange pressé : ça vous oblige à nettoyer chaque fois le presse-agrumes. A moins d’en prévoir suffisamment pour deux jours, et dans ce cas, vous avez moitié moins de vaisselle. Ma femme a insisté pour que je passe l’aspirateur tous les jours. Pas question ! Une fois tous les deux jours suffira amplement. Il n’y a qu’à enfiler des pantoufles et à nettoyer les pattes du chien… A part ça, je suis en pleine forme.

MERCREDI

J’ai le sentiment que le ménage prend plus de temps que prévu. Il va falloir affiner ma stratégie. D’abord, acheter des repas tout préparés. Cela me fera gagner quelques minutes en cuisine. La préparation du souper ne devrait jamais être plus longue que sa consommation. En revanche, la chambre reste un problème. Il faut s’extraire des couvertures, aérer et enfin faire le lit. Trop compliqué ! D’ailleurs, je ne vois pas l’intérêt de faire le lit tous les jours dans la mesure ou on se recouche le soir même. Pour le chien, fini les préparations culinaires élaborées. Au menu : pâtée en boite. Il boude, mais tant pis. Si je peux me contenter de plats cuisinés, pourquoi pas lui ?

JEUDI

Plus de jus d’orange ! Comment un fruit d’aspect si anodin peut-il provoquer une telle pagaille ? Désormais, j’achèterai du jus en bouteille.

Découverte no 1 : j’ai réussi à m’extirper du lit en défaisant à peine les couvertures. Comme ça, il n’y a plus qu’a les retaper un peu. Bien sûr, cela nécessite un certain entraînement et on a intérêt à ne pas trop gigoter pendant la nuit. J’ai un peu mal au dos, mais une bonne douche chaude et il n’y paraîtra plus. J’ai cessé de me raser tous les jours. Je gagne ainsi de précieuses minutes.

Découverte no 2 : changer d’assiette à chaque repas est une hérésie. Les vaisselles à répétition commencent à m’énerver. Le chien, lui aussi, peut manger dans le même bol. Ce n’est qu’un animal après tout !

Note : je suis parvenu à la conclusion que le passage de l’aspirateur ne s’imposait qu’une fois par semaine… maximum. Saucisses au dîner et au souper.

VENDREDI

Terminé le jus de fruit en bouteille ! Trop lourd à porter. J’ai observé un curieux phénomène : les saucisses sont excellentes le matin, un peu moins bonnes le midi et carrément infectes le soir. Si un homme en mange plus de deux jours de suite, elles risquent même de lui occasionner de légères nausées. Le chien a eu des croquettes. C’est tout aussi nutritif et le bol reste propre. J’ai découvert qu’on pouvait boire la soupe directement à la casserole. Elle a exactement le même goût. Plus de bol, plus de louche ! Désormais j’ai moins l’impression d’être réincarné en lave-vaisselle. J’ai cessé de passer le balai dans la cuisine. Cela me tapait autant sur les nerfs que de faire le lit. Note : laisser tomber les conserves. Ça salit l’ouvre-boite.

SAMEDI

A quoi bon se déshabiller le soir pour se rhabiller le lendemain matin ? Je préfère occuper ce temps à me reposer un peu. Pas la peine non plus d’utiliser les couvertures : comme ça, le lit reste impeccable. Le chien a laissé des miettes partout. Il s’est fait gronder. Je ne suis pas sa bonne !Étrange : c’est exactement la réflexion que ma femme me fait parfois. Aujourd’hui, rasage. Mais je n’en ai vraiment pas envie. Je suis à bout de nerfs. Pour le déjeuner, proscrire ce qui doit être déballé, ouvert, coupé en tranches, étalé, cuit ou passé au mélangeur. Toutes ces corvées m’exaspèrent. Pour le dîner, manger à même l’emballage. Sans assiette, ni couverts, ni nappe, ni rien de toutes ces choses superflues. Mes gencives sont un peu sensibles. Peut-être parce que je ne mange pas de fruits : ils sont trop lourds à transporter. C’est sans doute un début de scorbut. Ma femme a appelé dans l’après-midi pour savoir si j’avais fait les vitres et la lessive. Je suis parti d’un éclat de rire hystérique. Comme si j’avais le temps ! Malaise dans la baignoire : le siphon est bouché par des spaghettis. Ce n’est pas si grave, puisque, de toute façon, je ne me douche plus.

Note : Le chien et moi mangeons ensemble, directement au frigo. Il faut faire vite pour ne pas laisser la porte ouverte trop longtemps.

DIMANCHE

Le chien et moi sommes restés au lit, à regarder la télévision. Nous avons salivé tous deux en voyant des gens faire des agapes. Nous sommes épuisés et grognons autant l’un que l’autre. Ce matin, j’ai mangé quelque chose dans son bol. Aucun de nous deux n’a aimé. Je devrais vraiment me laver. Me raser. Me peigner. Lui préparer sa pâtée. Le sortir. Faire la vaisselle. Ranger. Penser aux courses. Et tout le reste… Mais, je n’en ai vraiment pas la force. J’ai l’impression d’avoir des problèmes d’équilibre et de vision. Le chien ne remue même plus la queue. Seul l’instinct de conservation nous à permis de nous traîner jusqu’au restaurant, où nous avons passé plus d’une heure à manger des tas de bonnes choses dans de multiples assiettes… avant d’aller à l’hôtel. La chambre est propre, bien rangée et douillette. J’ai trouvé la solution idéale… Je me demande si ma femme n’y a jamais pensé.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 février 2015, 07:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Une nuit chez l’habitant

 

Alors qu’il fait déjà nuit un motocycliste tombe en panne en pleine campagne. Il aperçoit les lumières d’une ferme, y va, et demande si on pourrait l’héberger pour le nuit.
– Ma foi, fait le paysan, c’est pas bien grand ici. On n’a que deux chambres. La nôtre, à la Marie et moi, avec le lit, et celle de ma sœur, avec un autre lit. Je ne vois qu’une solution : que vous dormiez à côté de ma sœur. Mais tenez-vous bien, mon gars !
-Monsieur, je vous le garantis….

Bien entendu le motocycliste, au cours de la nuit, tente à plusieurs reprises des travaux d’approche, mais sa compagne de lit reste de marbre.

Le lendemain matin le fermier lui demande :
– Alors, vous avez bien dormi ?
– Euh… oui. Mais dites donc, votre sœur, elle est plutôt froide !
– Ça pour sûr !…On l’enterre cet après-midi…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 février 2015, 09:09
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Deux vieux corses

 

C’est deux vieux corses qui se promènent … tranquilles, les mains dans les poches. Le premier se tourne vers le second et lui dit :
– Oh Doumé ? Est ce que ma braguette est ouverte ?
– Hé non ! Toine, elle est bien fermée.
– Alors tant pis …! Je pisserai demain….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 février 2015, 08:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Paradis

 

Dans un village deux hommes s’appelaient Francis. L’un était prêtre et l’autre chauffeur de taxi.
Le destin voulut que tous deux meurent le même jour.

Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur. Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier.
Dieu consulte ses registres et lui dit :
– Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d’or et un bâton en platine. Tu peux y aller.

Quand passe l’autre Francis, Dieu lui dit :
– Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne. »
Le prêtre est surpris :
– Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis Francis, le prêtre ! »
– Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin. »
– Non ! Ce n’est pas possible ! Je connais l’autre Francis, il vivait dans mon village. C’était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal. Et moi j’ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu’on lui donne la tunique en fil d’or et à moi celle-ci ?

Alors Dieu lui répond :
– Non, mon fils, il n y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans.
– Comment ?… Je ne comprends pas.
– Oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs.
– Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s’endormaient… Mais lui, chaque fois qu’il conduisait, tout le monde priait !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 février 2015, 06:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Le pyjama bleu en soie

 

Un vendredi soir au bureau, un homme téléphone à sa femme et lui dit :

– Quelque chose de super vient d’arriver. Le patron a proposé d’emmener les cadres les plus méritants qui le souhaitent pour une semaine de pêche dans le marais poitevin. Ça va être excellent pour ma carrière car le patron est un fou de pêche au brochet.
On part dès ce soir, alors prépare-moi ma valise et mon équipement de pêche ; n’oublie pas de prendre mon pyjama bleu en soie. Je passe à la maison dans une heure pour tout prendre.

Une heure plus tard, le gars passe en coup de vent chez lui, il embarque le tout, dit au revoir à sa femme et se barre.

Une semaine plus tard, il est de retour.

Sa femme lui demande :

– Alors, ta semaine de pêche s’est bien passée, chéri ?

– Oh oui, c’était génial… Mais dis-moi, tu as oublié de me préparer mon pyjama bleu en soie.

– Ah mais non, répond la femme. Je l’ai placé dans ta boîte à appâts !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
11 février 2015, 06:51
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Kamasoutra

 

C’est l’histoire d’un couple plus tout jeune. Ça fait bien deux ou trois ans que le mari n’a pas touché sa femme qui désespère.
Un jour, il rentre du boulot et s’adresse à elle :
– Monte tout de suite dans la chambre !
Depuis tout ce temps, elle n’espérait plus, enfin aujourd’hui, tout a l’air de changer. Elle obéit et monte immédiatement.
Puis son mari lui dit:
– Déshabille toi !
Elle pense: « Enfin, il s’est décidé ! ».
Le mari :
– Fais le poirier devant le miroir !
La femme, impatiente: « Oui chéri ! ».
Le mari :
– Écarte les jambes !
La femme, toute excitée: « Tout de suite chéri ! »
Sur ce, le mari pose son menton entre les jambes de sa femme, se regarde dans le miroir et dit :
– Les copains ont raison, ça m’irait bien la barbe !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
12 février 2015, 06:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

La physiothérapeute

 

Une femme commence une partie de golf. Elle frappe sa balle et voit celle-ci heurter un homme qui joue son parcours pas loin d’elle. Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées entre ses deux jambes et tomber au sol.  Elle se presse d’aller le voir. Il est tordu de douleur au sol dans la position fœtale.

Elle lui demande pardon et lui explique :
– Je suis physiothérapeute et je sais diminuer votre douleur si vous voulez bien vous laisser faire.
– Oaouooh….Nnooon…Non…Ce n’est pas nécessaire, tout va aller pour le mieux tout à l’heure (dit-il avec le
souffle court).

Mais elle insiste pour lui faire un traitement et finalement il se laisse faire.
Gentiment, elle lui enlève les mains d’entre les jambes, ouvre son pantalon et place ses mains à l’intérieur en le massant … délicatement… Après quelques minutes, elle lui demande :
– Comment vous sentez-vous ?
– Ça fait du bien, merci, mais j’ai toujours mal au pouce!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
13 février 2015, 06:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…

 

Un paysan est dans un troquet en train de boire au beau milieu de la journée.

Un gars le voit et lui demande :
– Hé ! Pourquoi tu es là en train de te saouler par une belle journée comme aujourd’hui ?
– Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui t’arrive de si grave ?
– Ben, tu vois, ce matin, j’étais dans l’étable en train de traire ma vache. A la fin, la vache a donné un coup avec sa patte gauche sur le seau et l’a renversé.
– Ça n’a pas l’air si grave que ça…
– Ouais, mais y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui s’est passé d’autre ?

Le paysan continue :
– Là, j’ai décidé d’attacher la patte gauche de la vache au poteau pour ne pas qu’elle recommence.
– Et puis ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Quelques minutes plus tard, elle a donné un coup sur le seau avec sa patte droite.
– Encore ?
– Ben oui… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
– J’ai décidé d’attacher la patte droite sur l’autre poteau pour ne pas qu’elle recommence. Là, elle ne pouvait plus donner de coup de patte puisque les deux étaient attachées de chaque côté.
– Et ça a marché ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Tout allait bien, jusqu’à ce que la maudite vache donne un coup de queue et renverse le seau encore une fois.
– Ouai, ça n’allait pas bien !
– Non monsieur. Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…

– Alors qu’est-ce que t’as fait ensuite ?
– Ben là, je n’avais plus de corde proche, alors j’ai enlevé ma ceinture pour attacher sa queue sur un poteau pour ne pas qu’elle recommence.
Comme je venais de finir d’attacher la queue, mon pantalon est tombé.
– Et alors… ? ! ? !
– Ben, c’est à ce moment que ma femme est entrée dans l’étable… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
14 février 2015, 07:37
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Une St Valentin parfaite

 

La Saint Valentin parfaite de Madame :

08h15 Être réveillée avec des câlins et des bisous.
08h30 Peser 2 Kilos de moins que la veille.
08h45 Petit déj. au lit avec jus d’oranges pressées et croissants. Ouverture des cadeaux, par exemple: bijoux très chers offerts par le partenaire.
09h15 Prendre un bain très chaud avec des huiles senteur vanille.
10h00 Légère gymnastique au club de fitness avec son entraîneur personnel un mec magnifique et plein d’humour.
10h30 Soin du visage, manucure et shampooing. Laisser 10 mns, rinçage, sèche-cheveux.
12h00 Déjeuner à midi avec la meilleure copine dans un resto hyper en vogue.
12h45 Espionner l’ex de son mec et découvrir qu’elle a pris 7 kgs.
13h00 Faire du shopping avec des copines, crédit illimité.
15h00 Sieste.
16h00 Livraison de trois douzaines de roses accompagnées d’une carte signée par un admirateur secret.
16h15 Légère gymnastique au club de fitness, suivie d’un massage fait par un mec très musclé et super sympa qui raconte qu’il a rarement massé un corps si parfait.
17h30 Essayage de la nouvelle collection d’un créateur de haute couture, faire un défilé de mode devant l’énorme miroir de sa boutique.
19h30 Dîner aux chandelles pour 2 personnes, musique et compliments.
22h00 Douche chaude (seule).
22h50 Être portée jusqu’au lit (draps frais et repassés).
23h00 Câlins avec son partenaire.
23h15 S’endormir dans ses bras musclés.

La Saint Valentin parfaite de Monsieur :

06h00 Le réveil sonne.
06h15 Se faire faire une gâterie.
06h30 Gros caca qui soulage tout en lisant la partie  » sports  » du journal.
07h00 Petit déj : rumsteck et oeufs, Café et Toasts préparés par la femme de ménage à poil bien sûr.
07h30 La limousine arrive.
07h45 Quelques verres de whisky sur le chemin de l’aéroport.
09h15 Vol en jet privé.
09h30 Limousine avec chauffeur pour se rendre au club de golf (se faire faire une autre gâterie en route).
09h45 Jouer au golf et gagner.
11h45 Déjeuner: MacDo, 3 Bières, une bouteille de Dom Pérignon.
12h15 se faire faire une autre gâterie
12h30 Rejouer au golf et regagner.
14h15 Retour à l’aéroport en limousine (quelques verres de whisky en route).
14h30 Vol vers Monte Carlo.
15h30 Après-midi: pêche au gros, les accompagnatrices étant toutes nues.
17h00 Retour en jet privé, massage de tout le corps par Pamela Anderson.
18h45 Caca du soir, prendre sa douche, se raser.
19h00 Regarder les informations: mort d’un tyran, Marijuana et Hardcore-Pornos sont légalisés.
19h30 Dîner: homard en entrée, Dom Pérignon (1953), gros steak juteux et en dessert: glace servie sur 2 gros seins rebondis.
21h00 Cognac Napoléon et un cigare Cohuna, regarder le foot devant un énorme écran de télé, la France bat l’Angleterre 11 à 0.
21h30 Relations sexuelles avec 3 femmes à la fois (les 3 ayant des tendances lesbiennes).
23h00 Massage et bain whirlpool, avec une bonne Pizza et une bière blonde rafraîchissante.
23h30 se faire faire une autre gâterie pour bien dormir.
23h45 Être couché au lit seul.
23h50 Faire un pet de 12 secondes qui change 4 fois de ton et qui oblige le chien à quitter la chambre.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
16 février 2015, 07:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Carte d’identité

 

Une petite fille de 9 ans demande à sa maman :
– Quel âge as-tu, maman ?
– Cela ne se demande pas ma chérie, lui répond sa mère.
– Combien tu mesures, maman ?
– Cela n’est pas important ma chérie, reprend la mère.
– Maman, pourquoi toi et papa avez divorcé ? Re-demande la petite fille.
– Cela ne te regarde pas ma chérie, dit la mère en terminant la discussion.

La petite fille demanda à sa meilleure copine pourquoi les adultes ne parlent pas de ces choses-là.
Sa copine lui dit :
– C’est vraiment simple, toutes les réponses à nos questions sont sur leur carte d’identité. Le lendemain la petite fille fouille dans le sac à mains de sa mère et trouve sa carte d’identité.

Elle est ravie de voir que son amie disait vrai, toutes les réponses à ses questions s’y trouvent ! Elle court alors voir sa mère et lui dit :
– Maman, je sais ton âge.
– Ah oui ? Et j’ai quel âge ?
– 36 ans. Et je sais combien tu mesures.
– Ah oui ? Combien ?
– 1 mètre 71. Et je sais aussi pourquoi toi et papa avez, divorcé.
– Et bien cela m’étonnerait fort !
– Tu as eu un F en sexe… et çà, ce n’est vraiment pas une bonne note !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
17 février 2015, 08:08
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Au cinéma

 

Au cinéma, une jeune fille se penche vers sa mère et lui chuchote à l’oreille :
– Maman ! Le monsieur à côté de moi me tripote les cuisses, et il essaie de mettre sa main dans ma petite culotte…
– Ah le salaud ! Change de place avec moi, je vais le remettre en place.

La femme change de place avec sa fille…

Au bout de cinq minutes, la femme se penche vers l’homme et lui chuchote à l’oreille :
– Allez ! Vous n’allez quand même pas bouder pendant tout le film…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
18 février 2015, 07:40
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Les 400 coups

 

Un couple avait 2 garçons, un de 8 ans et l’autre de 10 ans, de vrais espiègles, ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.
À chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les habitants savaient qui étaient les responsables.

La mère les avait punis, grondés, discuté avec eux mais c’était peine perdue. Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :
– Qu’est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner deux espiègles ?

Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.

Donc le plus jeune se présenta au presbytère le lendemain matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :
– Où est Dieu ?
Aucune réponse.

Le curé répéta :
– Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il ?
Toujours le silence.

Le curé exaspéré par le silence du jeune lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :
– Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?

Le jeune se leva, prit ses jambes à son cou et sans s’arrêter se sauva directement chez lui. En arrivant, il prit son frère par le bras le tira jusque dans sa chambre ferma la porte et à bout de souffle lui dit :
– On est dans la [censored], ils ont perdu le Bon Dieu et ils pensent que c’est nous.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 février 2015, 07:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Les gâteaux

 

La maman d’Antoine vient de faire des gâteaux et les met au réfrigérateur .

Au moment du dessert elle va au frigo et constate .

Elle dit: »Dis-moi Antoine, il y avait deux gâteaux dans le réfrigérateur, tu peux me dire pourquoi il n’en reste plus qu’un ? »

« Ben, dit Antoine, j’avais pas vu le deuxième ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 février 2015, 08:15
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1864

Photos de vacances

 

C’est un jeune homme qui passe ses vacances dans un camp de nudistes. Il a sa mère au téléphone qui lui demande de lui envoyer une photo de vacances par la poste. Alors, le gars qui ne s’en fait pas prend une de ses photos où il est debout, à poil, la coupe en deux, et il envoie la partie supérieure à sa mère.

Le lendemain, il reçoit un appel de sa grand-mère au téléphone, et elle aussi veut une photo de vacances! Alors le gars procède à la même opération sur une autre photo, mais, par mégarde, il envoie la partie inférieure au lieu du haut…

Après avoir paniqué, il se dit que de toute façon, la grand-mère a la vue tellement basse qu’elle ne risque pas de reconnaître grand chose.

… Et quelques jours plus tard, le jeune gars reçoit un appel téléphonique de sa grand-mère qui lui dit: « Au fait, merci pour la photo. Je te reconnais bien là, toujours mal coiffé et la cravate de travers ! »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.